En voiture Simon(n)e !

 

 

 

 

 

..

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Sa première voiture c’est toujours beaucoup d’émotions. Cette pauvre Floflomobile m’aura été d’un grand secours, mais n’aura pas fait très long feu avec moi, non pas parce que je l’ai détruite, car j’ai une conduite tout à fait irréprochable correcte, mais parce qu’elle ne passait pas le contrôle technique. Rendez-vous compte, une Smart considérée polluante! On aura tout vu.
J’ai mis pas mal de temps à écrire cette BD car elle a été assez triste à dessiner pour moi, mettre cette petite tuture toute mimi qui m’avait accompagnée dans mes tribulations en vente pour pièces a été un vrai déchirement. Quand je dessine mes BD, je relis très souvent ce que j’ai écrit pour pouvoir suivre mon récit et créer quelque chose de cohérent; et revoir sans cesse les cases où j’abandonnais ma voiture et celle où elle était désossée étaient dures à regarder. Je voulais vraiment retranscrire cet aspect dramatique en personnifiant ma voiture et en lui faisant subir un sort terrible pour créer le décalage comique: parce que ce n’est qu’un objet après tout. Je pense qu’on s’attache toujours un peu aux voitures car elles sont une continuité de notre personnalité et sont quelque part une représentation de nous sur la route.

Malgré ses considérations un peu tristes, j’étais survoltée à l’idée de m’offrir un nouveau carrosse! Le problème est que je ne veux jamais rien faire comme tout le monde, alors j’ai cherché le modèle qui me correspondait le plus en terme de design et d’originalité, avec un petit peu de performance, et surtout beaucoup de charisme! 😉 La Porsche répondait évidemment à ces critères, mais il a bien fallu abandonner cette idée un petit peu trop fantaisiste. J’avais trouvé le modèle parfait: l’Opel Adam. Une citadine ultra moderne, élégante, un peu tape à l’oeil mais raffinée… la perle rare. Mais l’option de l’acheter neuve était aussi un peu irréaliste… Il fallait donc trouver une occasion correcte au bon rapport km/prix/options/couleur (oui la couleur était un critère ESSENTIEL). Et ce n’est pas dans mon coin rural que j’allais trouver ça. C’est pour ça que nous sommes partis en périple, ma mère et moi, vers la charmante cité d’Arles pour trouver mon nouveau bijou.

Ayant été un peu refroidie par mon achat d’occasion entre particulier, je pensais qu’en passant par une concession j’aurais été plus tranquille. Quelle naïve!!! Je me suis faite roulée dans la farine comme un petit poisson pané! Non seulement le vendeur avait rajouté des choses à la facture: un petit gravage de vitre par-ci, un changement de plaques par là. Mais aussi sur les mensualités: 2 assurances complémentaires que je n’avais pas demandées et dont je n’ai pas été informée. Mais le pire a été de découvrir de nombreux défauts sur la voiture: le phare d’abord. J’ai du me battre pendant plus d’un mois pour qu’il soit changé, quand j’appelais le vendeur ou lui envoyais des mails, il ne répondait tout simplement pas! J’en étais sur le point de lui envoyer une mise en demeure! La plaque d’immatriculation ensuite, qui se décroche d’un côté sur l’autoroute!!! Ce fut une belle frayeur.

Bref, même en voulant les éviter, je ne peux pas m’empêcher d’avoir des galères! J’en ai trop pour un seul blog!

Je vous quitte en musique et en faisant monter les tours de mon nouveau bolide! A bientôt! 🙂

 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *